Actualité

Une vision à long terme de la gestion technique et énergétique des bâtiments

Mme Jacobi - Photo

 

Interview de Madame Isabelle Jacobi Pilowsky, Responsable immobilier au sein des Rentes Genevoises.

 

1) Madame Jacobi Pilowsky, pourriez-vous nous définir en quelques lignes votre politique en matière d’entretien et de rénovation du parc des Rentes Genevoises ?

 

Notre parc immobilier est pérenne. De par la Constitution genevoise, nous n’avons pas la possibilité de vendre nos biens. Cette spécificité nous amène naturellement à développer une politique d’entretien et de valorisation à long terme. Nos objectifs sont clairs concernant les rénovations et l’entretien. Ils peuvent être énumérés de la manière suivante : valoriser nos biens, maîtriser l’impact énergétique* et écologique des bâtiments, proposer à nos locataires un environnement de qualité afin de garantir à nos assurés leurs rentes sur le long terme.

Lors de l’acquisition d’un nouveau bien, nous sommes également attentifs à son potentiel d’amélioration énergétique. Nous établissons sa feuille de route technique et énergétique pour l’amener à terme à notre standard.

Il faut signaler que notre sensibilité énergétique n’est pas confinée uniquement au Domaine immobilier des Rentes Genevoises. Elle est communiquée et partagée avec l’ensemble des intervenants concernés, de notre Conseil d’administration à nos fournisseurs en passant bien sûr par nos locataires et nos collaborateurs.

 

 

*Les Rentes Genevoises sont certifiées ISO 50001 (management de l’énergie) depuis 2013 pour leur parc immobilier et sont accompagnées par Signa-Terre dans cette démarche.

 

2) Il y a deux volets dans votre politique énergétique : le premier qui touche les installations, le second qui touche les locataires. Comment vous y prenez-vous pour inciter les locataires à une consommation d’énergie responsable ?

 

Nous communiquons chaque fois que l’occasion se présente. Notre publication « Ère magazine » nous permet d’informer sous une forme « institutionnelle ». Nous pouvons ainsi promouvoir notre philosophie tout en communiquant nos résultats sous la forme de quelques chiffres clés sur la gestion de notre parc et de sa consommation. Il nous arrive également de transmettre à nos locataires des publications externes qui vont dans le sens de notre démarche. Par exemple, les publications de l’OCEN concernant les économies d’énergies.

Nous effectuons des communications plus ciblées lors de travaux de rénovation dans un immeuble. Nous profitons de cette occasion pour informer les locataires sur les nouvelles installations mises en place et l’optimisation de leur fonctionnement (par exemple, comment aérer son appartement après la pose de nouveaux vitrages, utilisation des nouvelles installations de buanderie, etc.). Notre démarche est toujours participative. En résumé, nous visons la responsabilisation des locataires.

 

3) Quelles sont les améliorations constatées et les résultats les plus probants depuis la mise en place de votre politique énergétique et d’entretien ?

 

Les consommations d’électricité, de chauffage et d’eau sont suivies depuis 2010.  Grâce à notre démarche et l’accompagnement de Signa-Terre nous avons pu fiabiliser les sources des données, de formaliser et de standardiser nos indicateurs et nous avons pris 2013, l’année de notre certification ISO 50001, comme année de référence.

Concrètement, nous pouvons annoncer que nos émissions de CO2 ont diminué d’environ 17%, soit 2'800 tonnes de CO2 en moins. Au niveau du chauffage et de l’eau chaude, les économies représentent CHF 325'000.- et ceci au bénéfice de nos locataires. En tant que propriétaire, les économies les plus importantes se situent au niveau de l’électricité des communs et représentent CHF 122'000.- et, sur l’eau, CHF 80'000.-.

Ces résultats sont encourageants et nous poussent à poursuivre notre politique. Après avoir transformé toutes les installations de chaufferie en passant du mazout au gaz, les prochains travaux concerneront les ventilations des immeubles. Il existe une marge de progression importante sur la consommation électrique de ces installations.

Avec l’évolution du mode de vie de la population et des appareils électriques de plus en plus nombreux, il est important de proposer des solutions qui permettent si ce n’est de réduire au moins de freiner la consommation des utilisateurs. C’est une mission permanente.

 

4) Pourquoi avoir choisi « Signa-Terre » pour vous accompagner dans vos réalisations ? En quoi la collaboration avec un prestataire externe vous semble nécessaire dans ces projets ?

 

L’énergie est un domaine vaste qui nécessite des connaissances spécifiques afin de le maîtriser. Notre politique est de nous concentrer sur notre métier et de nous entourer des meilleurs spécialistes pour chaque domaine avec pour objectif d’être dans l’« état de l’art ».

Le partenariat avec Signa-Terre s’inscrit dans cette ligne.  Notre relation remonte à 2010 et, depuis, nous travaillons de concert. Je pourrais même dire que nous avons évolué de concert lorsqu’il s’agit des problématiques énergétiques à traiter. Les retours sur expérience, le processus d’amélioration continue engagé et le partage des connaissances nous ont enrichi mutuellement.

Nous sommes exigeants avec nos partenaires. Nous attendons de leur part engagement et transparence. Ils doivent être à l’écoute de nos besoins et, surtout, rester « état de l’art ».

 

En conclusion, auriez-vous un idéal en tant que Responsable immobilier !

 

Des locataires satisfaits du confort que nous leur proposons et bien entendu continuer à faire mon métier dans un environnement aussi pérenne et ambitieux que celui des Rentes Genevoises.

 

 ******

 

Pour toute information complémentaire :

isabelle.jacobi@rentesgenevoises.ch

 

 

 

 

 

Categories:Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>